LACS 4 / TOKPO : LA SCOOPS NOVIVA A L’ECOLE DU LOBBING ET MARKETING AGRICOLE

Elles sont une trentaine de femme membre de la Société Coopérative Simplifiée NOVIVA de Tokpo, village situé à une dizaine de kilomètre au Nord-Est d’Aného (préfecture des Lacs), à prendre part à la formation sur le Lobbing et le Marketing Agricole les 1er, 02 et 03 décembre 2021 dans ledit village.

Etant des transformatrices des tubercules de manioc en farine « gari » et en amidon « tapioca », ces femmes ont mis sur le marché le « gari » et le « tapioca » en emballage. Créée depuis 1992, la SCOOPS NOVIVA située dans la commune des Lacs 4 a reçu le soutien de la FAO via le Mécanismes Forêt Paysans afin d’agrandir sa production. Les 1er, 02 et 03 décembre 2021, cette société de coopérative a été formé en lobbing et marketing agricole.

L’objectif de cette formation est de permettre à ces dernières de maitriser le marketing mix, avoir des débouchés sur le marché, tisser des relations de partenariat, signer des contrats et fidéliser la clientèle. Pour le formateur Kodjovi Edi TETEVI, ingénieur Agroéconomiste/Expert en Marketing Agricole, le système de marketing mix se repose sur 4 éléments à savoir : la qualité du produit, le prix, la place de la livraison et la publicité ou le plan de communication. Ce système va donc permettre à NOVIVA de créer son image.

« Nous disons un merci la FAO qui nous aide depuis un moment dans nos activités. Aujourd’hui, la formation que nous avons reçue est très importante et nous allons la mettre en pratique vous augmenter nos ventes » a laissé entendre Kidja Zandovo, 2e rapporteur du comité de surveillance de NOVIVA. Pou cette dernière, les produits finis de leur coopérative sont de qualité supérieure et relève d’une propreté indescriptible. Selon la trésorière de la scoops, Amouzou Adakou la coopérative a d’autres besoin pour faire évoluer les activités et la production ; « si nous voulons moudre le manioc, nous payons pour la location de la machine et cela nous revient très chère, si d’autres personnes peuvent nous aider à avoir cette machine, cela nous rendra très heureuse. » Pour terminer elle a profité pour remercier les actions de la FAO à leur endroit à travers le mécanisme forêts et paysans.

La journée du 03 décembre 2021 a permis aux femmes de faire une visite de prospection dans sept (7) lieux différents à savoir les supermarchés, les boutiques de station d’essence et des boutiques d’alimentations générales. La visite s’est achevée avec une rencontre au ministère de l’agriculture, direction de la filiale végétale à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *