ADANGBE / UN REBOISEMENT AUTREMENT : 05 HECTARES DE TERRE REBOISES PAR AGBO-ZEGUE ONG

Table d’honneur du lancement des activités (G-D) John GAGLO D.E Agbozegué – (M) Togbui TETEGAN II – M. TCHAMDJA DG Sicpa

Le reboisement autrement, un projet de ONG AGBO-ZEGUE lancé le 1er Juin 2022, journée nationale de l’arbre à Adangbé (préfecture du Zio), localité située à environ 50 km au Nord-Est de Lomé la capitale togolaise.

Le projet financé par l’entreprise SICPA a permis à l’Association Togolaise pour la Conservation de la Nature (AGBO-ZEGUE) de reboiser 05 hectares de terre dans le village d’Adangbé. Au total, 3.000 plants de Khaya, de Terminalia, de Melina, de Cola etc. ont été mis en terre sur une parcelle de la communauté. L’objectif de ce reboisement est de permettre à la communauté de profiter des bienfaits des arbres.

Le DG TCHAMDJA de Sicpa entrain de mettre en terre un Khaya

Pour l’ONG dirigé par John T. Kokou GAGLO, l’activité se situe dans le cadre de la campagne nationale de reboisement du gouvernement togolais. Par ce geste, l’ONG et la communauté d’Adangbé vont contribuer à l’ambition décennale d’un milliard quatre d’arbres d’ici 2030 que poursuit le gouvernement à travers le ministère de l’environnement.

Pour le directeur général de la société SICPA, M. Tchamdja Balam Soso, le soutien apporté à AGBO-ZEGUE ONG et la communauté d’Adangbé dans l’exécution de cette activité rentre dans l’application des responsabilités sociétale et environnementales des entreprises, et SICPA ne regrette pas son action en accompagnant cette ONG et le village d’Adangbé.

Le reboisement autrement, c’est l’activité menée par l’ONG AGBO-ZEGUE le 1er Juin 2022, journée nationale de l’arbre à Adangbé (préfecture du Zio), localité située à environ 50 km au Nord-Est de Lomé la capitale togolaise.
La population très dynamique

L’espace reboisé est une propriété de la communauté et le suivi des plants est financé par la société SICPA, c’est le contrat signé avec le village pour permettre aux plants de survivre et d’aider à réellement séquestrer le CO2.

Rappelons qu’en prélude à cette journée nationale de l’arbre, une séance de sensibilisation a eu lieu dans tout le village et toutes les écoles ; histoire d’impliquer les élèves dans cette campagne nationale de reboisement et leur inculquer les bonnes notions sur l’environnement et la protection du cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *