ZIO / FORETS : VERS UN PLAN D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DES FORETS COMMUNAUTAIRES KÔDZO-GATI

Bonne nouvelle pour les forêts communautaires de Kôdzo-Gati, nous sommes dans le canton de Gbatopé dans la préfecture du Zio. Dans le cadre de l’élaboration d’un plan d’aménagement et de gestion desdites forêts, un atelier de restitution et de planification des activités a eu lieu les 06 et 07 octobre 2021 à Ahépé. L’objectif est de redonné vie à ces forêts, continuer la restauration, la protection et leur valorisation.

Cabinet APECDI, ONG AGBO-ZEGUE, membres des comités ad’hoc, personnes ressources etc., ils sont au total 51 acteurs à prendre part à cette rencontre d’échange organisée par ledit cabinet avec l’appui de l’ONG AGBO-ZEGUE.

En effet, dans le canton de Gbatopé, plusieurs forêts communautaires sont à dénombrées à l’instar d’Enfêmé-Golové du village Havé, Sanctuaire marial et Ananavé du village Kôdjo, Ayavé du village Adangbé, Nadouvé  du village Gati-Soun, Apoutavé du village Gati-Akpafo et Mawuavé des trois villages de Fongbé.

Ladite rencontre a permis aux participants membres des comités ad’hoc de s’approprier des résultats de l’enquête socio-économique, du zonage de chaque forêt à base des cartes du terroir et des ressources des forêts élaborées suivi de définition des objectifs visés pour chaque zone. Les activités ont ouvert la voie aux partages d’information sur l’énumération des approches de solutions et ont abouti à une planification des activités de gestion et de conservation de chaque forêt sur une durée de cinq (05) ans.

Les activités se sont déroulées en groupe et par forêt. Il s’est agi de dresser un tableau d’existence, des atouts et des bénéfices de ces forêts avec les représentants de chaque forêt. Ainsi, à l’issue de cette rencontre, il est prévu de dessiner sur papier krafts, un sociogramme ou un diagramme de venn de chaque village abritant les forêts prioritaires, faire un recensement des règles de gestions de tous les villages concernés, élaborer une charte d’attribution de chaque forêt, faire une structuration (Statuts et règlements intérieures) et enfin faire la popularisation (publicités) après la validation du plan d’aménagement et de gestion des forêts communautaires de Kodjo-Gati.


Présentation des participants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *