LA PROTECTION DES TORTUES MARINES AU CŒUR DES DECISIONS

La sauvegarde des tortues marines, c’est la priorité des réseaux de conservation des tortues marines d’Afrique Centrale et Occidentale RASTOMA et WASTCON. Les acteurs de ces réseaux de l’Afrique se sont réunis en 2020 pour une rencontre d’échange au Togo.

Dans le cadre des discussions sur la protection des tortues marines pour le compte des pays de WASTCON, un atelier a rassemblé plusieurs représentants des pays membres de l’UICN à Lomé, la capitale togolaise du 09 au 12 novembre 2020, à l’instar du Bénin, le Cameroun, le Nigéria, et le Togo.

La rencontre portant sur la protection des tortues marines a pour objectif de donner une perfection à tous les acteurs intervenants spécifiquement dans la conservation des tortues marines au Togo, car selon un constat fait par l’UICN (Union International pour la Conservation de la Nature), nombreux sont ces animaux qui sont victimes des         attaques et des braconnages. Ainsi au cours des discussions, un renforcement international dans la protection des animaux vulnérables, menacés et en voie de disparition a eu lieu.

Les discussions ont porté sur les aspects possibles existants sur les tortues marines à savoir : les indicateurs des tortues marines, leurs fonctions écologiques, leurs utilités,  les types de femelles existantes et leur nid ; de plus comment trouver un nid de tortue marines, la notion de plage index et la notion de biométrie. Dans le dérouler, il s’agit de donner une perfection à tous les acteurs, scientifiques, chercheurs, experts, directeurs, etc. œuvrant tous pour la protection des tortues marines, à plus axer leurs efforts, leurs méthodologies de travail, sur la protection pour un résultat commun qu’est la valorisation des tortues marines.

Et pour parvenir à une gestion durable des ressources naturelles pour la génération future, les tortues marines se doit une vie sans danger.  Alors, il est recommandé de placer des éco gardes inamovibles dans chaque communauté riveraine côtière pour que la population soit sensibilisée de génération en génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *